BÔNEUR : des bijoux faits main à porter comme des talismans

BÔNEUR, c’est une jolie marque de bijoux née le 10 février. Des pièces finement travaillées qui m’ont tout de suite fait de l’œil, pensées comme des talismans pour mieux affirmer sa féminité…

Porter un peu de BÔNEUR à son cou ou pour habiller ses mains, l’idée me plaisait bien. J’ai rencontré Maud Bismuth, la créatrice, pour en apprendre un peu plus… Elle m’a donné rendez-vous dans la jolie cour intérieure de l’Hôtel Amour, un lieu végétalisé au nom évocateur, qui n’est pas sans rappeler les fondements de sa marque. BÔNEUR, c’est avant tout l’histoire d’une passion retrouvée, d’un héritage familial fort, et d’un amour pour la nature.

Maud découvre très jeune sa passion pour les bijoux, on peut même dire qu’elle coule dans ses veines… Ses deux parents sont artisans bijoutiers et son arrière-grand-père était orfèvre. Toute petite, elle aimait déjà se faufiler dans l’atelier de sa mère et y fabriquer des bijoux qu’elle vendait à ses copines. Pourtant, elle ne suit pas cette route mais celle de la publicité, plus particulièrement dans la partie commerciale, un univers bien éloigné de la création. Et puis il y a eu ce long voyage et ce retour. Assise à son bureau, elle le sent : elle n’est plus en phase avec son métier. Ce qui la fait vibrer, c’est bien la création et les bijoux au milieu desquels elle a grandi.

« De la qualité joaillerie pour tous les jours »

La créatrice l’annonce dès le départ, elle ne voulait pas de grand concept novateur, mais des bijoux originaux, bien réalisés et à prix abordable. Sa nouveauté à elle réside dans la qualité de confection : les pièces sont façonnées à la main dans des ateliers qui travaillent uniquement la joaillerie en temps normal. Quand elle se tourne vers eux pour donner corps à sa marque, ces derniers sont d’abord étonnés, mais elle réussit à les convaincre. « BÔNEUR, c’est de la qualité façon joaillerie pour tous les jours », m’explique-t-elle entre deux gorgées de thé. Elle précise que le joaillier ne travaille qu’avec de l’or et des pierres précieuses, avec des techniques qui ne sont normalement jamais appliquées à la bijouterie plus accessible. Pour apporter une certaine délicatesse à ses bijoux, elle a voulu emprunter les codes de cet art et ses finitions parfaites. « Tu vois ces modèles ? (elle me montre les modèles Nix et Alga), ils sont ajourés au dos, là où les pierres ont été incrustées pour laisser passer la lumière dans les pierres. Normalement, ce détail ne se fait pas en dehors de la joaillerie ».

« On est toutes des Supernova »

Selon une théorie, l’or se serait formé sur Terre à la suite de l’explosion d’une Supernova… Une idée qui résonne en Maud, déjà fascinée par les astres – ses bijoux possèdent d’ailleurs tous des noms d’astres. Sa première collection « Supernova », se nourrit aussi bien de l’origine du monde et du cosmos que des civilisations anciennes, qu’elle saupoudre de poésie. Elle a notamment emprunté aux Etrusques et aux Egyptiens certains détails de fabrication en matière de bijouterie qu’elle a modernisés. Les figures féminines fortes de ces sociétés l’ont aussi beaucoup inspirée. « On est toutes des Supernova, des Reines, à l’image de ces femmes puissantes de l’Antiquité. », précise-t-elle. « A travers les bijoux, on devient quelqu’un d’autre, on peut se mettre en scène le temps d’une journée ou d’une soirée. J’aime l’idée de pouvoir s’affirmer à travers les bijoux que l’on porte. Quand on met une bague ou un collier qu’on aime, on sait qu’ils sont là et ils peuvent changer notre manière d’être, nous donner davantage confiance, on peut avoir tendance à parler plus avec nos mains par exemple. » Des bijoux-talismans pour soi, pour se sentir bien, se sentir femme et revendiquer sa personnalité.

Les secrets du BÔNEUR

Quand elle parle de la confection de ses bijoux, elle est intarissable. Il faut dire qu’elle supervise chaque étape de fabrication depuis son atelier à Montmartre. Ses bijoux sont réalisés en plaqué or 18 carats avec une épaisseur de 5 microns, ce qui leur donne cette couleur proche de celle de l’or massif. Le résultat final est ainsi plus qualitatif et résistant que le 3 microns, utilisé couramment. Elle m’explique qu’en dessous de 3 microns, on ne peut plus parler de « plaqué or » mais de « dorure à l’or fin », une qualité inférieure. Pour fixer l’or, elle a choisi du laiton, qui permet au bijou de conserver durablement son aspect. L’or tient en effet moins bien sur l’argent qui finit par prendre le dessus et blanchir le bijou.

Les pierres qu’elle utilise sont toutes naturelles : de l’onyx, du lapis-lazuli et du zircon. Ce dernier a l’avantage de se rapprocher du diamant… en beaucoup plus accessible et éthique. Parce que si sa marque ne se revendique pas comme telle, Maud a tenu à ce que BÔNEUR respecte certains critères. Les matières utilisées sont extraites et travaillées de façon propre, raisonnée et en petite quantité pour éviter le surplus inutile. C’est aussi dans ce sens qu’elle n’utilise qu’une petite variété de pierres naturelles (onyx, lapis-lazuli et zircon) pour pouvoir contrôler leur provenance.

Mon coup de coeur : le collier Rhéa

La suite ? La créatrice réserve de belles surprises pour la saison chaude avec des pièces réalisées à partir de perles d’eaux douces… Pour celles qui préfèrent voir et essayer les bijoux avant de les acheter, Maud organise régulièrement des ventes privées dans son atelier à Montmartre pour présenter ses collections et partager sa passion (la prochaine a lieu tout bientôt, le 11 mai, pour se renseigner, direction son compte Insta !)

Avant de se quitter, je lui pose cette question un peu facile, mais que j’aime beaucoup à l’heure où les citations inspirantes occupent une place si importante dans nos vies (ou nos comptes insta) « As-tu un mantra ? » Elle réfléchit… Difficile pour elle de répondre, elle n’en a pas un en particulier. Cette phrase de Proust l’a par contre particulièrement marquée : « Toujours garder un morceau de ciel au-dessus de soi ». De la poésie et de l’optimisme, comme sa marque qui devrait en faire craquer plus d’une !

Pour en savoir plus, c’est par ici :

Site internet BÔNEUR

Compte Intsagram BÔNEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *