Nos Ancêtre les Gaulois : boire, rire et boire (beaucoup)

Quand on pénètre dans l’antre de Nos Ancêtre les Gaulois, le temps nous joue des tours… Bienvenue dans une taverne moyenâgeuse, sans fenêtre et mal éclairée… mais où l’on se sent si bien ! Niveau déco, il y a de quoi faire pâlir Valérie Damidot. La couleur dominante : marron. Pour habiller les murs : des têtes de sangliers et autres gibiers qui nous fixent du coin de l’œil. Les tables en bois brut, elles, sont immenses, invitant aux mélanges. Ici, on ne vient pas pour un tête-à-tête amoureux, mais pour parler fort, rire fort, si possible plus que les autres. Âmes sérieuses s’abstenir.

 

T’es là pour chanter ou t’es pas là ?!

Pendant la soirée, un barde passe entre les tables avec sa guitare pour entonner quelques mélodies cultes. Attention, vous n’entendrez pas de Rihanna, d’Ed Sheeran ou de Nicki Minaj, mais des « Mon amant de Saint-Jean », « San Francisco » de Maxime Le Forestier, « Emmenez-moi » de Charles Aznavour ou encore des « On dirait le Sud, le temps dure longtemps… » de Nino Ferrer.

 

Pourquoi c’est cool ?

A Nos Ancêtres les Gaulois, personne n’est là pour juger, la seule règle est de s’éclater. Ne craignez pas les regards gênés des tables alentours si vous parlez ou riez trop fort, au contraire, votre voisin fera toujours pire ! L’ambiance gauloise et bon enfant autorise les blagues bien beaufs (mais qui, en vrai, nous font bien marrer). Le lieu, auto-proclamé « Maison Pas Très Sérieuse depuis 1969 », porte bien sa réputation.

 

Tonneaux de vins et plats à n’en plus finir

 

La formule, unique le soir, pourrait faire fuir : 40€. MAIS elle comprend :

  • Du vin rouge à volonté qui se sert directement au tonneau. On n’est pas au Paradis, mais presque… avec la gueule de bois le lendemain.

 

  • Une entrée A VOLONTE qui comprend de la charcuterie (saucisson, saucisson à l’ail, pâtés de différentes sortes, chorizo…), pour ceux qui préfèrent ménager leur capital santé, plusieurs choix de salades sont à disposition et chaque tablée est garnie de paniers de légumes frais (carottes, radis, concombre, tomate…).

 

  • Un plat composé d’une patate cuite au four et d’une grillade (saucisse, agneau, pavé)

 

  • Une assiette de fromage

 

  • Un dessert

 

Ceux qui arrivent à l’étape finale de ce banquet en ayant tout mangé sont soit bourrés (ce qui est très probable), soit des descendants direct d’Obélix (« Quand l’appétit va, tout va », nostalgie de ma jeunesse… hem bref.)

 

Conseils de survie

  • Alternez TOUJOURS un verre de vin avec un verre d’eau, ça sauve des lendemains pouvant s’avérer très difficiles.

 

  • Evitez les demandes en mariage. Parce que oui. J’ai assisté à une demande en mariage dans un lieu encore plus WTF que Disneyland ou qu’un match de foot. L’intéressé a bien sûr attendu que sa dulcinée ait englouti un tonneau de vin pour lui demander sa main (romantisme quand tu nous tiens). Et à Nos Ancêtres, je vous fais la scène : la pauvre femme n’avait pas d’autre choix que de dire « oui » sous les olas de tout le resto.

 

  • Révisez votre répertoire de chansons-de-l’époque-de-nos-parents. C’est quand même plus drôle quand on connait les paroles, même si ça finit souvent par du « lalaLA LA LAAA ».

 

Alors oui, 40€ ça peut refroidir un peu. Mais l’avantage, c’est qu’on peut y rester des heures sans s’ennuyer. Faire une soirée avec resto et bar pendant le même laps de temps peut revenir exactement au même tarif, sauf qu’on a l’impression de moins dépenser puisqu’on le fait petit à petit.

 

En bref : Si vous aimez le vin, rire, les copains et tout ça beaucoup (trop), ce lieu est fait pour vous.

Nos Ancêtres les Gaulois,
39 Rue Saint-Louis en l’Île, Paris 4ème
Pour le site internet, c’est par ici : Nos Ancêtres les Gaulois

 

Pssst ! Si vous cherchez un lieu classe et spécial pour un rencard, lisez cet article : Secret 8 : le bar le plus secret (et classe) de Paris

 

 

Crédit photo : Photo by Yutacar on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *