Ô Lieu De : le bar de potes au petit goût de reviens-y

Ô Lieu De, c’est un bar que j’ai découvert complètement par hasard… En passant et repassant dans la rue Jean-Pierre Timbault, mon regard était inévitablement attiré par ce lieu curieux. Et puis j’ai poussé la porte, une fois, deux fois, trois… et c’est loin d’être fini !

Allez viens, on est bien

A l’intérieur, Ô Lieu De ne ressemble à aucun autre bar… Les deux fondateurs, Thibault et Guillaume, n’ont pas voulu de ces ambiances minimalistes-chics qui envahissent la capitale : « Les lieux qui ouvrent en ce moment à Paris sont de plus en plus aseptisés et se ressemblent, remarque Guillaume. « Au final, les gens en ont un peu ras-le-bol de voir ça et quand on revient aux fondamentaux, à la petite taverne d’avant, c’est là où on se sent bien. » Et c’est vrai qu’on est bien dans ce bar étrange, aussi convivial que joyeusement foutrax. « On veut que les gens se sentent comme à la maison, tout en gardant leurs chaussures ! », m’explique Thibault. « On veut vraiment que les gens soient contents d’être là, qu’ils profitent de bons produits à des prix abordables et qu’en ressortant ils se disent “C’est cool, on a envie d’y retourner !”. Le Bonbon a d’ailleurs trouvé une expression qui nous décrit bien : le bar des copains épicuriens ». Dommage, c’est déjà pris, il va falloir que je me creuse un peu la tête pour trouver un titre.

4 salles, 4 ambiances


D’abord, la déco. Un poirier traverse les étages, qui ne se ressemblent pas. En tout, on peut profiter de quatre espaces avec une déco et une atmosphère différentes.

En haut, une mezzanine cozy avec moquette et fauteuils. En dessous, une partie restaurant pimpée par un graff aguicheur qui nous fait de l’œil et des plantes qui tombent du plafond. Des fauteuils Louis XIV attendent sagement, « complètent dépareillés, chinés au 4 coins de la France dans des braderies » précise Thibault. Au rez-de-chaussée, une partie bar. En descendant complètement, on découvre une pièce aux trônes de bois biscornus, et une bibliothèque pour ceux qui préfèrent la compagnie des livres. Les toilettes handicapées, elles, ne sont ni plus ni moins qu’une petite cabane ! Côté mobilier, ne cherchez pas de table Ikea « le neuf ne nous intéressait pas, les tabourets ont tous été faits dans un atelier en Mayenne, le bar a été posé et cloué pièce par pièce. »

Difficile de décrire l’endroit en un mot. « Atypique », me soufflent Thibaut et Guillaume. Un côté rustique, sauvage en plus. On a l’impression que le bar est là depuis toujours, qu’il a du vécu, et pourtant, il a ouvert ses portes le 1er novembre 2018 seulement. Avant cette date, on ne commandait pas de bières… mais des petites culottes ! Il s’agissait en effet d’un magasin de lingerie. Thibault se souvient d’ailleurs, amusé, de la réaction de son compère quand ils ont visité les lieux : « Mais t’es complètement fou, on ne peut pas faire de bar ici ! ».

Du bon vin, de la bonne bière et de la bonne bouffe

Ô Lieu De aime bien brouiller les pistes. C’est un bar à vin, mais pas que. C’est aussi un bar à bière, mais pas seulement. C’est un endroit où déguster des tapas et des pizzas, faire un bière-pong le dimanche, bientôt peut-être de la pétanque ou un molky.

Il faut dire que Thibault et Guillaume se sont vraiment bien trouvés. Le premier, originaire du Sud-Ouest, est passionné de vin, le second qui vient de Lille, est un grand amateur de bière. Chacun se donne pour mission de dénicher de belles références chez les petits producteurs. « On n’a jamais voulu faire un bar d’experts où la carte des bières est incompréhensible même pour les initiés. Nous on voulait vraiment faire un bar accessible sans pour autant avoir de grosses marques type Heineken, Guinness, etc. Que ce soit pour les bières ou le vin, on essaie de mettre en valeur les brasseries artisanales ou vignerons indépendants ». On découvre plutôt la Bapbap ou encore la Jet-Lag IPA, des bières qui changent toutes les saisons. Chaque vin est commenté par un petit mot du vigneron ou de Thibault pour rendre la carte plus lisible et permettre de faire un choix plus facilement. Les plats, eux, sont tous fait maison et avec de bons produits, de l’assiette à grignoter au dessert. L’autre atout ? Les prix, tous doux. La pinte de bière est à 3€ en happy hours, le mojito à 5€ tout l’été. Les tapas aux accents du Sud-Ouest vont de 4 à 12€ (tapenades, gésiers de canard en persillade, roulés de lard au chèvre, foie gras en médaillon), les pizzas démarrent à 9€. Je conseille la mielleuse, une chèvre miel, toute simple mais vraiment bonne. Plusieurs fois par mois, des soirées à thèmes sont organisées : soirées bières/pizza à volonté pour 20€ ou encore planche charcuterie-fromages/vin rouge-blanc-rosé pour 25€.

En bref : Ô Lieu De, c’est là où on a envie de se retrouver entre potes, un bon plan détente où l’on mange bien et où on boit bien. Et tout ça, sans se ruiner.

Ô Lieu De

6 Rue Jean-Pierre Timbaud

Paris 11ème arrondissement


Pssst ! Si vous aimez les ambiances cool et farfelues pour passer une bonne soirée entre potes, c’est ici que ça se passe : Nos Ancêtre les Gaulois : boire, rire et boire (beaucoup)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *