Secret 8 : le bar le plus secret (et classe) de Paris

Toi qui veut pénétrer le très mystérieux Secret 8, il va falloir t’armer de patience et faire marcher tes neurones. Car pour accéder à ses cocktails aussi fous que délicieux, il te faudra résoudre une à une les pièces du puzzle…

Sur le compte Instagram tu iras,
L’énigme tu résoudras,
A Concorde tu te pointeras,
Au Buddha Bar tu te présenteras,
Devant les vigiles tu ne reculeras,
Le mot de passe tu dévoileras..

Bon… on va essayer d’éviter l’overdose de rimes en A. Arrivé au Buddha Bar, on ne se laisse ni impressionner par la clientèle guindée, ni par les deux vigiles. C’est eux qui vous ouvriront les portes du lieu tant convoité. Pour ne pas enlever le plaisir de la découverte, je ne dévoilerai pas à quoi ressemble la porte cachée du Secret 8, digne d’un James Bond… ATTENTION, si vous avez mal répondu à l’énigme, il vous faudra repartir bredouille… Sinon, victoire, vous serez enfin récompensé. Intimiste, feutré, le Secret 8 est fait pour un rencard, ou un petit comité amical. On évite de ramener ses 10 potes assoiffés pour enchaîner les bières (d’ailleurs on n’en trouve tout simplement PAS sur la carte !).

Cocktail recherche papilles aventureuses

Première surprise : le barman nous remet une enveloppe. Rassurez-vous, votre seule mission consisteras cette fois à y trouver la carte des cocktails. Difficile de faire son choix parmi les 11 créations millimétrées proposées. Une envie brûlante d’un mojito ou d’une pina colada ? Malheureux ! Ici, on trouve des breuvages pour la grande majorité inédits, imaginés par le barman Régis Celabe. Chacun possède sa touche étonnante : paprika, sirop d’asperge, champignon… N’hésitez pas à tester les associations de saveurs les plus étranges, vous ne le regretterez pas. Quand le cocktail arrive, autre surprise : le verre, insolite, est différent selon ce que l’on commande. En choisissant un « Sous l’Océan », je me suis retrouvée par exemple devant une petite mise en scène de La Petite Sirène, plus proche du mini-aquarium que du verre à cocktail ! Avis aux fans, ce détail fait déjà très plaisir. A la base, la recette me faisait un peu peur : gin Bartolomeo, sirop d’asperge verte/herbe de blé maison , citron vert, pomme, écume d’écorces d’oranges. N’étant pas fan du gin, ni de l’asperge (et encore moins à boire – qui boit de l’asperge en fait ??!), je suis partie dans l’idée que le mélange allait être étrange. PAS DU TOUT ! On commence par déguster « l’écume » au-dessus du verre à la petite cuillère, aérienne et sucrée, avant de se laisser envoûter par les différentes saveurs.

Mais d’où viennent toutes ces idées ? De l’imagination du barman Régis Celabe qui créée les cocktails, déniche la verrerie jusqu’en Chine, rempli les étagères du bar de ses propres bibelots et trouvailles. Mais à l’origine, ce « bar dans un bar » a été pensé par deux femmes, Tarja Visan, créatrice du concept Buddha-Bar et Mareva Essia, présidente du groupe Tigre Blanc Paris. Son point fort comparé aux autres bars cachés de Paris ? Il n’est pas encore victime de son succès. Seule une poignée de personnes connaît son entrée, et les places sont limitées. Contrairement au désormais (trop) célèbre Lavomatic ou au Moonshiner, il n’y a aucun risque de se retrouver debout façon métro heure de pointe.

En bref : Intimiste et surprenant, le speakeasy du Secret 8 nous embarque dans une parenthèse mystérieuse à la découverte de saveurs étonnantes.

Le Secret 8, bar caché du Buddha Bar,
8-12 Rue Boissy d’Anglas, Paris 8ème arrondissemrent
Du mardi au samedi de 19h00 à 02h00

Pour découvrir le mystérieux compte Insta du Secret 8, c’est par ici : Secret 8

 

Pssst ! Si vous aimez les bars et vous la coller sévère, lisez cet article : Nos Ancêtre les Gaulois : boire, rire et boire (beaucoup)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *